Vous êtes ici : INFORMATIONS Reliquaire africain

 RELIQUAIRES AFRICAINS ETHNIQUES


Les reliquaires africains Fang sont appelés BYERI . Les Fang gardaient les boites  - souvent en écorce - dans lesquelles étaient conservées les crânes, ossements, dents, etc.. des ancêtres. Le byeri avait une importance primordiale pour les Fang. Il favorisait toutes les initiatives personnelles ou collectives, rendait les femmes fécondes, donnait la richesse, assurait le succès d'expéditions guerrières, et la chance à la chasse. La croyance de la transmission de la force des morts aux vivants est une donnée essentielle de la spiritualité Fang. Les paniers reliquaires - souvent en osier - ou bwété - étaient gardés dans un coin sombre de la case du chef : la Chefferie. Les Bwété étaient vénérés par des offrandes et des prières dont le but était d'apporter la prospérité au clan.

Les reliquaires aficains Obamba , Mahongwe sont appelés Osyeba. Ce sont des représentations stylisées et abstraites de la figure humaine d'un ancêtre. La géométrie créée par les lamelles de cuivres et les motifs martelés sur celles-ci permettent une identification de chaque lignée ethnique. Ces reliquaires étaient placés au sommet d'une boite de reliquaire - boite en écorce, coffre en bois ou en osier et  panier très souvent en osier - renfermant des os humains. Le cuivre très présent sur ce type de statuettes donne un aspect brillant censé repousser les ennemis potentiels ou les mauvais sorts. Des offrandes sont faites à la statue afin d'honorer le mort. Elle devient alors le chemin conducteur entre les vivants et le mort invoqué par le biais de sa relique.

Certains reliquaires africains comportent sur le dessus du panier en osier des têtes d'animaux : singes, chèvres etc.., mais aussi des ossements d'animaux ou humains. 

 

ORIGINE DES RELIQUAIRES AFRICAINS PAR PAYS ET PAR ETHNIE

CAMEROUN
Fang

GABON
Fang
Kota ou Kuta,Akota,Bakota
Mahongwe ou Hongwe,Hungwe,Mahongoue
Obamba

GUINEE EQUATORIALE
Fang

REP. DU CONGO
Kota ou Kuta,Akota,Bakota


Comme vous pouvez le constater, nous retrouvons la même ethnie dans plusieurs pays africains. Cela s'explique par le fait que le découpage des frontières actuelles a été fait sans tenir compte de l'implantation des groupes ethniques vivant sur place. Nous avons noté les façons d'écrire le nom des ethnies.